La réfection des chemins ruraux

Un programme qui a déjà 20 ans !

Bulletin Municipal 1997
Cliquez sur l’image pour retrouver la présentation au Conseil Municipal du programme en 1997.

En décembre 1995, le conseil municipal prenait la décision  de goudronner les chemins ruraux. Après une année passés à rencontrer les propriétaires et exploitants concernant la cession des chemins privés, les élus de Bierné définissaient les règles de principe de cette opération.  A la charges de propriétaires et de propriétaires riverains, la rétrocession gratuite de l’emprise du chemin, la fourniture de buses pour les entrées des champs et des chemins, la confection  et l’entretien des fossés, les frais de géomètre. Au frais de la commune, la pose de buses, l’empierrement et le goudronnage du chemin, l’entretien de ceux-ci et enfin les frais notariés. Trente-trois propriétaires sur les 58 chemins recensés sur la Commune les répondirent alors positivement à la proposition de la commune. Les programmes de rénovation furent alors répartis en lot en fonction de la longueur du chemin. Le conseil municipal procéda ensuite le 24 octobre 1996 à un premier tirage au sort pour déterminer quels seraient les chemins goudronnés en 1997 (La Balayère, La Bergerie, le Grand Civray), puis en 1998.

Ambitieux mais couteux, ce projet visait à améliorer le quotidien des habitants de Bierné en veillant à une plus grande équité entre ceux du Centre-bourg et ceux habitant les zones plus rurales. Il se poursuit aujourd’hui. Entre 2008 et 2013, la commune a investi ainsi 230 000 € pour l’entretien de ses voies et chemins communaux. En 2014, les élus ont voté un investissement de 47 000 € pour la réfection des chemins suivants : la Bretonnière, la Grenonnière, le Ridard pour moitié en accord avec la commune de Saint Laurent des Mortiers, la Perdrière, la Reuillerie et la Grande Louise. Par ailleurs, elle a également procédé à la rénovation complète de la rue des Jardins dans la bourg.

Le chemin de la Bretonnière avant
Le chemin de la Bretonnière avant
Le chemin de la Bretonnière après
Le chemin de la Bretonnière après

Financièrement et techniquement il n’est pas possible de tout réaliser en même temps. Il est donc nécessaire de dégager des priorités. Les habitants  et usagers ont parfois des difficultés à comprendre comment celles-ci sont décidés… et cela peut parfois laisser place à des malentendus ou des rumeurs. Jusqu’en 2013, la commune était conseillée par les service de la Direction des Territoires. Depuis cette année, seules les entreprises apportent leur aide technique dans l’analyse des programmes. La priorité est accordée à deux types de travaux, ceux qui permettent d’éviter qu’un chemin ne se dégrade trop et ainsi le sauver avant qu’il ne soit complètement à refaire. Et a contrario, ceux, trop abimés pour être partiellement réparés et pour lesquels il est préférable d’attendre afin de les refaire complètement. Il faut donc parfois patienter plusieurs mois, mais une fois les travaux réalisés l’ancien chemin privé devenu communal présente un tout autre aspect !

Partagez !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Print this pageEmail this to someone

Site officiel de la commune de Bierné en Mayenne (53)