Un gala de danse envoutant

Il ne fallait pas être en retard vendredi soir pour assister au gala de l’école de danse de Familles Rurales. La salle des sports de Bierné était comble et prête à accueillir avec chaleur les jeunes élèves de Louise Rolland.
Pour autant, il en fallait plus pour impressionner et déstabiliser les 53 danseuses concentrées sur un spectacle monté en 13 figures sur le thème « Histoire d’elles ». Treize portraits de femmes célèbres, comme Frida Kahlo, JK Rowling ou encore Losen, illustrés par des chorégraphies envoûtantes et une musique entraînante.
Dès leurs premiers pas, les élèves ont réussi à communiquer leur envie et leur maîtrise  au public. Si bien qu’une communion s’est installée entre les applaudissements nourris et l’énergie déployée sur une scène à la décoration minimaliste.  Les duos préparés par le groupe des « grandes » et le final jouée deux fois, sous une pluie de confettis, déclenchèrent un véritable engouement.
La soirée fut donc très réussie pour l’association Familles Rurales de Bierné, présidée par Sylvaine Bougeard. Elle devrait à coup sûr entraîner de nouvelles vocations parmi les jeunes spectatrices.

  • Ambiance Fest noz à Bierné pour la fête de la musique

David et Paul à la Cornemuse, Vincent à la guitare et à la bombarde, Guillaume à la percussion, Christophe à la basse et au chant… les Agora Sonerien  ont déroulé un répertoire  de musiques armoricaines vives et rythmées pour la quatrième fête de la musique organisé à Bierné par Hugo Mocques et son association « Les ans chantés ».
Les cinq musiciens tous autodidactes ont la Bretagne dans la peau. Depuis 10 ans, ils écument les Fest-noz et les bars à concert avec un seul objectif, sortir des standards milles fois entendus sans que les danseurs ne quittent  la ronde. Vendredi 15 juin, le pari a été presque gagné, malgré la concurrence du match de football Espagne/Portugal qui avait probablement retenu la foule des grands jours. Tandis le restaurant-bar Mik’Cely servait en terrasse des assiettes de tartiflettes savoyardes, la place de la mairie s’est transformée l’espace d’un instant en piste de danses bretonnes !
Le 14 juillet prochain, les Agora Sonerien se produiront à Origné.

 

  • Un second souffle pour le forum des associations

Institué en 2012, le Forum des associations a fait, lors de sa dernière édition, l’objet d’une fréquentation timide. Cette manifestation est-elle à bout de souffle ? S’agit-il d’une question de date : en 2017 elle s’était tenue la veille de la rentrée scolaire ? Faut-il la reconduire en 2018 ?

Jeudi 8 février, le Maire de Bierné avaient invités les responsables associatifs à s’interroger sur la poursuite ou non de cette événement qui ponctue la rentrée des Biernéens.

En préambule, Marie-Noëlle Tribondeau a rappelé les deux préoccupations qui ont présidé l’organisation initiale de cette manifestation. Il s’agissait d’une part d’informer les familles des activités existantes sur la commune et d’autre part d’offrir la possibilité aux associations de se faire connaître et de rencontrer de futurs bénévoles. Les premières années, les Présidents des associations avaient apprécié ce moment de partage.

A l’unanimité les responsables associatifs se sont prononcés pour le maintien du forum. Il a été décidé de fixer la date du Forum 2018 au dimanche 16 septembre. Chaque Président s’est proposée pour rencontrer les associations qui n’étaient pas présentes à la réunion afin qu’elles se mobilisent pour redynamiser cette matinée. En septembre, chaque association devra proposer une animation et mobiliser son réseau.

Le concours photos qui a toujours reçu un bon accueil depuis trois ans sera également reconduit de manière plus ludique encore. L’objectif pour les participants sera de photographier un endroit ou un objet ou un détail précis situé sur la commune ; les personnes présentes au forum devront identifier. Les photographies seront classées par les visiteurs qui participeront ainsi au jeu « Devine-Bierné ». Un pique-nique communal sera également organisé avec, comme en 2016, la volonté de trouver une animation musicale.

Afin de finaliser la préparation et la communication par flyers et affiches, une prochaine rencontre est d’ors et déjà programmée au lundi 28 mai à 20h30 en mairie de Bierné. Chaque association présentera alors l’animation qu’il souhaite mettre en place pour cette rencontre

  • Et le gagnant est…

C’est devenue une tradition. Pour la troisième année consécutive, la cérémonie des vœux du Maire et de l’accueil des nouveaux Biernéens  se conclut par le tirage de la tombola initiée par l’Union des commerçants en lien avec les écoles du village.
Bien a en pris à Mme Guilois, Biernéene depuis seulement novembre 2017, d’avoir acheté un ticket à 2 € à l’école où est scolarisé son enfant. C’est elle qui remporte le premier lot de la tombola soit un robot de cuisine d’une marque célèbre et d’une valeur de 700 €. M. Boulay de Bierné s’adjuge du second lot, une cave à vin qu’il pourra remplir en partie grâce au bon d’achat d’une valeur de 30 € au Viveco qu’il a également gagnée.
Les autres gagnants sont : M. Batteux (Escape Game), M Ribot (Une cafetière Senséo), M. Bordet (atelier bricolage enfant), M. Grard (Atelier de cuisine enfant), M. Loison (jeux de fléchette électronique), M Chauvrau (Jeux d’échec électronique), M. Legros (twister), Melle Grignon (Triomino), Mme Buron (Jungle speed), M. Chauveau, Mme Bremaud, Mme Rousselet et M. Aumeau (bon d’achat de 30 € chez l’un des commerçants de Bierné).

  • Arbre de Noël de l’école Sainte Famille

C’est devant une salle comble que, vendredi 15 décembre, les élèves de l’école Sainte Famille ont présenté leur spectacle de Noël : chants et danses étaient au programme.
La chorale de Bierné, venue en nombre, a participé à la soirée en chantant avec les enfants. Ce lien intergénérationnel qui existe depuis plusieurs années est très apprécié des petits comme des grands.
Le spectacle a été très apprécié, ainsi que l’arrivée du père Noël qui a enchanté tout le monde.
Un pot de l’amitié était organisé pour clore cette soirée conviviale.

  • En attendant le père Noël !

Après le jaune de l’automne, les élèves des petites classes de l’école Marcel Aymé poursuivent leur apprentissage des couleurs et des sentiments. Le Rouge est à l’honneur.
Rouge comme le père noël qui bientôt viendra dans chaque foyer, rouge comme le pantalon de nos poilus pour lesquels les enfants ont préparé des poèmes le mois dernier, rouge enfin comme les camions de pompiers qui continuent de fasciner tous les écoliers avec sa sirène et son gyrophare. La semaine dernière, Jérôme Picard et toute une partie de son équipe ont accueilli la classe d’Hélène François pour une visite de la caserne. Inutiles de demander aux enfants si cette découverte leur a plu : les sourires ravis valent tous les mots.

  • L’envie de lire

C’est une histoire simple et belle. Celle d’un petit éléphant gris qui quitte son amie la souris grise pour le monde plus coloré des cochons roses, des renards roux et des papillons multicolores. Le petit éléphant tombe, se blesse et se souvient dans l’indifférence de ses nouveaux compères, de la fidélité de son amie souris. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, comprend il alors ! Racontée par Christiane Coladant et son tapis magique, la mésaventure du petit éléphant enchante les enfants de Sainte-Famille. S’installe ensuite, pour élèves de Marie-Claude Lebrec (maternelle, CP), l’envie de lire et découvrir d’autres belles histoires. C’est là tout l’art narratif de Christiane qui à chacune de ses interventions gagne son pari.

  • Apprentissage de la différence au centre de Loisirs de Bierné

Découvrir et partager. Après un premier  temps fort marqué par une rencontre avec l’association des chiens guides d’aveugle de la Mayenne, les enfants du centre de Loisir de Bierné ont poursuivi leurs découvertes des handicaps et des cultures différentes.
Ainsi durant ces vacances, ils ont pu s’initier au langage des signes. Manon Houdmont et Mathilde Thibault, lycéenne en terminale au Robert Schuman sont venus faire partager leur apprentissage du LSF (Langage des signes français). Cette sensibilisation aux difficultés liés à la surdité a été très appréciée par les enfants.
Enfin, le vendredi 27 octobre, les petits biernéens ont pu s’exercer aux handisports. En binôme, avec un « handicap » comme par exemple les yeux bandés ou avec une seule main, ils ont pu redécouvrir la pratique leurs sports habituels.
La seconde semaine des vacances était consacrée à l’exploration d’autres cultures, notamment à travers la cuisine. Mardi 31 octobre, sous le regard attentif des animatrices, ils ont pu ainsi déguster le menu qu’ils avaient eux-mêmes préparé : Riz cantonais, porc au caramel et nems banane chocolat.
Apprendre la différence  de façon à ce quelle n’engendre plus de questionnement ou de jugement,  l’initiative  du Centre de loisirs a permis aux enfants de Bierné de passer des vacances ludiques et profitables.

  • Les enfants de l’école Marcel Aymé revisitent notre histoire

Après avoir étudié durant toute l’année « Bierné autrefois », les élèves de l’école Marcel Aymé ont achevé leur parcours historique par une sortie à « La petit Couère ». Situé à proximité d’Angers, ce parc d’attraction permet de reconstituer ce que fut le passé de nos campagnes au début du vingtième siècle.
Les enfants ont ainsi pur découvrir plusieurs musées en lien avec le projet pédagogique de l’année : musée du tracteur, des objets anciens ou encore des voitures.
L’après-midi, après une promenade en petit train, ils se sont baladés dans le village 1900. Charon, sabotier, cultivateur, cordonnier, orfèvre, bourrelier, tous les métiers que l’on trouvait encore à Bierné dans les années 1950 étaient présentés.
Cette belle journée s’est achevée par deux tours d’un manège…sur lequel se sont peut-être assis leurs grands parents lors de la fête de la Saint-Pierre.

  • L’école Marcel Aymé a ouvert ses portes

Claire Cheynet, enseignante, et Marie-Claire, Lemaire, ATSEM, ont accueilli sur un temps de classe les futurs élèves de 2 ans et 3 ans qui entreront en septembre 2017 ou janvier 2018., accompagnés de leurs parents.
Dans la classe, étaient proposés plusieurs ateliers de découverte dont un atelier peinture (photo). Les enfants ont également découvert le temps de récréation avec le bac à sable, la structure de jeux et les ballons.
Ils ont pu ainsi faire connaissance avec les plus grands de l’école qui ont su les guider. Pour les nouveaux parents, cette matinée est l’occasion de visiter les locaux, de faire connaissance avec l’équipe pédagogique, de comprendre le fonctionnement de l’école ainsi que les enjeux de l’école maternelle.

  • Une semaine d’aventures au Centre de loisirs de Bierné

Vous connaissez tous Koh-Lanta, la célèbre émission de téléréalité et d’aventure, qui oppose une équipe jaune à  une équipe rouge sur une île déserte. Les animateurs du centre de loisirs de Bierné ont proposé aux enfants de Bierné de rejouer l’épreuve. La thème a tout de suite reçu l’adhésion de tous. Pendant une semaine, les jeunes biernéens se sont affrontés sur des épreuves sportives notamment à la piscine, créative avec la conception de Land Art et divers comme la cuisine ou la pêche au vivier. Rouges et jaunes n’ont pas démérité, mais comme dans toutes les bonnes histoires , il n’y a pas eu de vainqueurs, l’important était de participer.
Cette semaine mouvementée a été également ponctuée par une sortie à Houssay. Jean-Louis Lemesle et Didier Fourrier ont pu initier les plus grands à la Boule Bretonne. Au final les équipes ont rapporté deux coupes qui ornent désormais l’étagère du centre, et chaque joueur est revenu avec un petit souvenir.
Le vendredi 14 avril, les parents ont été conviés à partager un goûter préparé et servi par les enfants, et pour certains à participer aux activités réalisées durant cette première semaine de vacances

  • Le programme de la Foire-Expo 2017 est prêt.

Vendredi 17 mars, les bénévoles de l’Association des Commerçants de Bierné et du Comité des fêtes se sont réunis pour peaufiner le programme de la Foire-Expo 2017.
Aux traditionnelles animations ( Fête foraine, concours de belote, feux d’artifices, exposants) les organisateurs ont ajoutés un spectacle de rue musical avec « les Pouetes » et ont invité l’orchestre « l’Escale » pour animé la grande soirée Moules-Frites.
Les dates sont fixées, le Comice agricole et la Foire expo se dérouleront les 24 et 25 juin 2017. A noter enfin que pour la troisième année consécutive, un vide-grenier sera organisé sur le site des Bretignolles.

  • Des élèves font le mur !

Il s’agissait bien sûr d’un mur d’escalade !  Vendredi 3 mars, les élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’école Marcel Aymé se sont rendus à la salle du Pressoiras de Château-Gontier pour leur première séance d’initiation à l’escalade. Encadré par Eric Kulda, animateur  sportif de la communauté de communes et leurs enseignants, ils ont pu s’adonner en toute sécurité aux joies de la grimpette.
L’activité est particulièrement riche pour les élèves. Elle nécessite en premier lieu l’acquisition des règles de sécurité, tant pour soi que collective. Apprendre à mettre son baudrier et à réaliser un nœud de 8 et tout aussi important que de jamais céder à la tentation de sauter sur le tapis lors de la désescalade. Elle exige également de faire confiance à son binôme assureur. Enfin outre l’effort physique, ce sport demande une grande maitrise de soi. Il faut savoir garder son calme et se concentrer sur les aspects techniques. Six séances sont programmées pour parfaire cette initiation et faire naitre des vocations. Le transport est financé par l’association des parents d’élèves de l’école.

  • Faire ses courses à Bierné peut rapporter gros !

Depuis le début de la semaine et jusqu’au 25 février, les biernéens qui effectuent leurs courses dans les commerces du village, peuvent participer à une opération de promotion originale.
Pour chaque achat – par tranche de cinq euros – ils se voient tamponner une carte de fidélité.
Samedi 25 février prochain, à 19 h, autour d’un verre de l’amitié au bar-restaurant le Mik’Cely, un tirage au sort attribuera 8 bons d’achat d’une valeur allant de 50 à 20 € , des tickets de jeux de grattage seront également distribués aux participants qui auront la possibilité de gagner ainsi jusqu’à 20 000 €.
Par ailleurs, ils devraient prochainement présenter une seconde opération de séduction intitulée les « 4S ».

  • Enquête loyers et charges 2017

L’institut national de la statistique et des études économiques (Insee) réalise du 5 au 28 janvier 2017, une enquête sur les loyers et les charges.
L’enquête a pour objectif de d’évaluer l’évolution trimestrielle des loyers ; l’indice ainsi calculé est intégré à l’indice des prix à la consommation. Quelques ménages seront sollicités à Bierné. Un enquêteur de l’Insee chargé de les interroger prendra contact avec les biernéens sélectionnés. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant.
Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

  • Grippe aviaire : la France est sous surveillance

Depuis mardi 6 décembre le niveau de risque concernant la grippe aviaire a été relevé de «modéré» à «élevé» sur l’ensemble du territoire après la découverte de plusieurs foyers du virus H5N8 «hautement pathogène».
Ce choix a été motivé par «l’évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d’Europe et par la dynamique de propagation du virus», transporté par des oiseaux migrateurs, a précisé le ministère dans un communiqué.
Le risque «élevé» entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées sur l’ensemble du territoire national
 dont l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et toutes les basses-cours.Concernant la chasse, le lâcher de gibier à plume est également interdit sur tout le territoire national. Les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être, eux, autorisés sous certaines conditions, tout comme l’utilisation des appelants (oiseaux servant d’appâts vivants). Les mesures de protections à prendre s’appliquent à tous, y compris les particuliers

  • Les écoliers découvrent la station d’épuration

« Que devient l’eau de mon bain ? » chacun, un jour s’est interrogé en regardant sa baignoire se vider. Jeudi 17 novembre dernier, c’était aux enfants de l’école Marcel Aymé de répondre à cette question. L’expédition était organisée par les professeurs avec les agents de la SAUR et de la commune, dans le cadre d’un travail en sciences. Habillés en conséquence,  les écoliers de CM1 et CM2 ont pu découvrir l’utilité des roseaux disposés sur ce site. Rhizophyte, c’est le nom étrange du procédé de traitement 100%  biologique des boues mis en place par la saur en 2004 à Bierné. Grace aux roseaux, ont pu observer les enfants, les boues sont valorisées puis épandues sur des terres agricoles.  Mais ce qui a le plus étonné les écoliers de Bierné, c’est la quantité de déchets solides, et surtout de lingettes rejetées dans l’eau par les habitants.  Ramassés par les agents communaux avant qu’elles n’aillent polluer la rivière, ces déchets sont ensuite triés et mis à la poubelle. Très instructive, la visite a donné lieu ensuite à un reportage collectif.

  • L’Harmonie fête la Sainte-Cécile

C’est une tradition qui célèbre  autant la vie que la mémoire de disparus. Chaque l’harmonie de Bierné honore leurs Sainte- Patronne, Cécile de Rome.
Dimanche dernier, les musiciens ont défilé, en fanfare, dans le bourg et déposé, au cimetière, une gerbe à la mémoire de leurs aïeux morts pour la France.  Puis une minute de silence fut observée par les musiciens et les personnalités présentes : Marie-Noëlle Tribondeau, Maire de Bierné, Valérie Hayer, Conseillère Départementale.
De retour à la salle des fêtes pour le vin d’honneur, les sociétaires de l’Harmonie ont ensuite honoré les vivants, pour leur fidélité  – Philippe Delaunay (40 ans), Marie-Laure Bechepois (30 ans) Regine Geslin (30 ans) et Nicole Lamballais (20 ans) –  et remis les diplômes au plus jeunes : Brice et Cassandre Martinier, Lucile  Viot. La cérémonie passée, les musiciens se sont retrouvés autour d’une table, comme le faisaient justement les anciens qui ils ont rendus hommage.

  • Cérémonies du 11 novembre 1918

Pour commémorer l’anniversaire de l’armistice de 1918, la journée du 11 novembre fut instituée par la loi du 24 octobre 1922 « journée nationale pour la commémoration de la Victoire et de la paix ».
La loi du 28 février 2012 élargit la portée à l’ensemble des morts pour la France. C’est donc la reconnaissance du pays tout entier à l’égard de l’ensemble des Morts pour la France tombés pendant et depuis la Grande Guerre qui s’exprime lors de la commémoration de l’armistice du 11 novembre.

Signé le 11 novembre 1918 près de Rethondes, l’armistice mit un terme à la Première Guerre mondiale qui fit plus d’un million de morts et presque six fois plus de blessés et de mutilés parmi les troupes françaises. Malgré l’étendue des destructions, le soulagement fut immense et la joie s’empara de chaque commune.

Le 11 novembre 1920, la dépouille d’un Soldat Inconnu fut inhumée sous l’Arc de Triomphe à Paris où la flamme est ravivée tous les soirs par le Comité de la flamme et des représentants d’associations.
Cette même année fut inauguré le monument aux morts de Bierné. Retrouvez l’histoire de Bierné en cliquant ici

Cérémonies du 11 novembre 2016

Cent ans se sont écoulés, depuis la victoire française de Verdun, dont les combats firent 700 000 victimes et 406 000 blessés. Plus aucun poilu n’est désormais en vie pour témoigner de l’horreur des tranchées.
Et pourtant à Bierné, ce dimanche, on sentait bien le désir des nouvelles génération de ne pas oublier ; conséquence peut-être des inquiétudes suscitées par l’état actuel du monde.

La cérémonie, ordonné avec soins par Bernard Maurice, Président de l’amicale des Ancien combattant,  a rassemblé beaucoup de monde : Élus du Conseil départemental, des communes de Saint-Michel de Feins, Saint-Laurent des Mortiers, Argenton Notre-Dame et de Bierné,  enfants des écoles, parents et habitants ont pris part au défilé mené par l’Harmonie et les pompiers de Bierné.
Celui-ci a conduit dans un premier temps au monument aux morts au pied duquel Marie-Noëlle Tribondeau, Maire, Valérie Hayer, Conseillère départementale et Georges Gatineau , Président de la Caisse d’Entraide de l’Union départementale des Anciens combattants de la Mayenne ont déposé une gerbe de fleurs.  Le Maire de Bierné a ensuite lu le message de Jean-Yves le Drian, Ministre de la défense et des anciens combattant.
Plus tard, après s’être rendu à la salle des fêtes, le rassemblement a pu écouter, avec émotion,  Lina Manon, Clara et Pauline lire une poésie de Fabienne Berthomier sur les souffrances vécues les tranchées.

                Romain Revelaud décoré de la croix du combattant

 Le second moment fort de la cérémonie a tenu lorsque le Général Dubourdieu  a remis la croix du combattant à l’adjudant-chef Romain Revelaud, aidé dans sa tâche par Raphaël le jeune fils du récipiendaire.
Appelé du contingent au 21ème Régiment du Génie d’Angers en décembre 1991,  Romain Revelaud a suivi le peloton d’élève gradés. A sa sortie, en mars 1992, il est affecté pour deux ans au 16ème  Régiment d’Artillerie de Rennes. Nommé au grade de Maréchal des logis, il est félicité, en 1993, pour avoir organisé la section de renfort lors de l’incendie du Parlement de Bretagne. Breveté spécialiste canon de 155 mm à l’école d’artillerie de Draguignan en 1994, il est affecté au 2ème Régiment d’artillerie stationné à Landau en Allemagne en qualité de chef de pièce. C’est dans cet emploi qu’il sert en mission extérieur en Bosnie-Herzégovine d’aout à décembre 1996. Il rejoint ensuite le 68ème Régiment d’artillerie d’Afrique à la Valbonne. Nommé Maréchal des logis-chef en 2001, il participe à une mission en Afghanistan dans le cadre de l’opération Epidote.  En 2005, revenu à Angers, il est nommé Adjudant et participe au centre de recrutement de l’armée de terre.  Affecté au centre de conduite des opérations de l’état major à Paris en 2010, il est nommé Adjudant-chef deux ans plus tard.  Le 1er octobre 2014, après 23 années, il quitte le service actif et s’installe définitivement à Saint Michel des feins. Aux félicitations présentés par l’ensemble des élus, Bernard Maurice a tenu également à associer Martine, épouse de Romain Revelaud, présente et particulièrement heureuse.

               

  • Marie Curie à l’honneur

A l’initiative de Claude Diot, la bibliothèque de Bierné et la bibliothèque intercommunale d’Argenton Notre-Dame, Saint Michel de Feins et Saint Laurent des Mortiers organisent conjointement, dans la salle du Conseil Municipal de Bierné, du lundi 3 au vendredi 14 octobre une exposition sur une scientifique d’exception Marie Curie.

Par deux fois Le comité Nobel récompensera Marie Curie en lui attribuant tout d’abord le prix Nobel Physique en 1903 (partagé avec Henri Becquerel et Pierre Curie pour la découverte de la radioactivité naturelle) puis le prix Nobel de chimie en 1911 (pour l’extraction du radium). Ces découvertes auront une répercussion mondiale dans le domaine de la chimie, de la santé et de l’énergie.
Découvrez la vie extraordinaire de cette femme extraordinaire née en Pologne et naturalisée française.

Les différents panneaux qui retrace la vie et l’œuvre de Marie Curie ont été offerts par le Musée Curie (Paris).
L’exposition a fait l’objet d’un travail préparatoire, d’une visite des enfants des deux écoles de Bierné, avant les interventions – passionnée et passionnante – de Claude Diot auprès des scolaires.

Ci dessous, les élèves de l’école Marcel Aymé.
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Cette exposition s’achevera avec une conférence le vendredi 14 octobre 2016 à 20h30 à la salle des fêtes de Saint Michel de Feins

Exposition visible aux horaires d’ouverture de la mairie

  • Concours photos 2016

Le concours photos s’est achevé lors du forum des associations… et les visiteurs ont livré leur verdict :
Christèle Landais, Pierrette Rousselet et Robert Rousselet garnissent le podium des candidats Adultes.
Laly Mocques et Charlotte Rousselet ont remporté la catégorie Enfants.

Toutes les photos sont à admirer ci-dessous :

Catégorie enfants

  • Nicolas Ribot, nouvel animateur à Bierné

En juillet dernier, Marylène Lézé faisait valoir ses droits à une retraite bien méritée en tant qu’ATSEM (Agent territoriale spécialisé des écoles maternelles). Marie-Claire Lemaire, responsable du centre de loisirs, souhaitait se reconvertir et postula sur l’emploi laissé vacant.

Il fallut alors remplacer Mme Lemaire et la solution fut trouvé en interne avec la promotion de Mylène Fourier, animatrice,  en tant que Directrice de l’équipe d’animation. Il restait donc à trouver un successeur à Mylène afin d’encadrer les activités des enfants Après une série d’entretien, c’est la candidature de Nicolas Ribot qui a été retenu par les élus de Bierné pour ce contrat d’avenir de 3 ans à 75%.
Domicilié à Châtelain, Nicolas Ribot est âgé de 19 ans. Le jeune homme a réalisé, au lycée professionnel Robert Buron de Laval,  un BEP Aide à la personne. Il a pu acquérir, au cours de ses nombreux stages à l’école de Châtelain et à l’ESAT de Château-Gontier, une expérience auprès des enfants et des personnes handicapés. Ses centres de prédilection sont plutôt tournés vers les travaux manuel. Il devrait bientôt faire partager aux jeunes Biernéens  son goût pour la Poterie et les mosaïques. En attendant, son intégration au sein du Centre de Loisir s’effectue avec un bonheur certain. C’est en effet le seul homme de l’équipe d’animation de Bierné !

  • Flâner, marcher… c’est à Bierné

Pour vous aider à découvrir les chemins de randonnée de Bierné, nous vous offrons ce petit plan… et la notice qui va avec. Il suffit de cliquer sur les images pour les agrandir et les télécharger.

 

  • Il n’y a pas que le foot !

C’était vendredi dernier deux jours avant la finale de l’Euro; l’Etoile Sportive de Bierné a tenu son assemblée générale…et ceci nous rappelle qu’il n’y a pas que le foot dans la vie !
Côté finance, le ciel est dégagé. Grâce à son spectacle très réussi en avril dernier, le club de basket réussit à équilibrer ses finances et même à dégager un léger excédent qui permettra d’acheter des petits équipements pour les joueurs. « Un jeune représente une dépense d’environ 100 € par an pour l’entrainement », a expliqué Serge Boivin « C’est pourquoi l’aide de la commune est précieuse et il nous faut rechercher le renfort de sponsors privésNous réorganiseront en avril prochain une soirée». Présente Marie-Noëlle Tribondeau a réaffirmé l’attachement de la commune à son club de basket et indiqué  « Nous poursuivrons en 2017 notre soutien financier direct ainsi que les petits travaux de rénovation de la salle des sports. Très prochainement la toiture de l’entrée devrait être rénovée ».
Côté sportif, le bilan est satisfaisant. L’équipe cadette coachée par Régine Viot a terminé 4ème de sa poule -particulièrement relevée – tandis que les seniors filles finissent 3ème de la leur, après un début de saison difficile. Plus encore que ces classements, souligne Florian Gros, Président, « notre bilan d’activités montre un nombre de jeunes licenciés important qui témoigne de la bonne vitalité du club ».
Les voyants pour l’an prochain sont d’ailleurs au vert. Les dirigeants du club prévoient six équipes avec notamment la création d’une « section Loisir ». Une bonne nouvelle donc pour  les seniors qui trouveront ainsi une structure leur permettant de continuer  à s’adonner à leur passion, sans être tenus de s’astreindre au rythme de la compétition. Le Club est  prêt pour affronter une nouvelle et belle saison. Les cadettes et les seniors filles se mesureront aussi bien à des clubs de Mayenne que la Sarthe dans le cadre d’un championnat « semi-régional ». Enfin l’autre ambition du club est de relancer une école d’arbitrage. Comme toutes les associations, l’Etoile Sportive de Bierné a besoin de ses bénévoles pour vivre. Aussi au terme de cette assemblée Générale, le Président Florian Gros a remis une petite récompense à la jeune Clara TAUPIN pour son engagement auprès des poussins.

  • Bierné ferme définitivement sa prison !

Ce n’était ni la Bastille, ni la Santé mais un petit local, exigu et sombre, situé dans la cour de l’ancienne mairie (aujourd’hui école Marcel Aymé). Construit de briques et de terre au début du  19ème siècle – lorsque Bierné se vit doter d’une gendarmerie (1808)- ce cachot servait tout à la fois de cellule de dégrisement pour les ivrognes et de prison  pour les mendiants, les braconniers, les petits voleurs et des énervés de toutes sortes en attente de leurs transferts à Château-Gontier.
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison » la formule attribuée faussement à Victor Hugo (elle serait de Louis-Charles Jourdan, rédacteur au Siècle), s’applique presque littéralement à Bierné.  Ce mercredi 6 juillet, dans le cadre d’un chantier participatif, des bénévoles, Thierry Viot, André Lézé et Didier Bruant ont abattu cet appendice sans architecture, pour agrandir et embellir la cour de l’école Marcel Aymé.

  • Les Biernéens ont fêté leur 30ème Foire

Depuis 30 ans maintenant, c’est le comice qui donne le départ des festivités du grand Week-end biernéen. La tradition a été respectée et la pelouse de la salle des sports de Bierné ressemblait à une grande ferme en pleine air. Vaches et veaux avaient été particulièrement bichonnées pour défiler devant les nombreux spectateurs, les personnalités élues du canton et de la circonscription de Bierné et surtout un jury particulièrement attentif. Malgré la période très délicate que traverse le secteur, les agriculteurs de Bierné et des communes voisines avaient tenu à présenter une nouvelle fois un comice de grande qualité.

L’inauguration s’est poursuivie ensuite dans la Foire exposition qui rassemblait cette année 27 exposants artisans et commerçants. Au vin d’honneur, trentième foire oblige, un certain nombre d’anciens membre de l’UBAC dont notamment Bernard Lemarié, premier président, avaient été invités et ont été particulièrement applaudis.
Premier élément de satisfaction, le soleil était au rendez-vous et avec lui le gage d’une foule nombreuse !

Pour cette trentième foire, les organisateurs avaient invité la compagnie des Rolimax. Perché à 6 mètres de hauteur sur un filin d’acier, avec parfois même les yeux bandés, le funambule Richard Robert, alias Rolimax Junior, a impressionné les spectateurs, durant les deux jours.

En soirée la salle des sports a accueilli les très nombreux amateurs de Moules-Frites… invités ensuite à danser par l’excellente musique du groupe Équinoxe.

A l’extérieur, le fête foraine et ses auto-tamponneuses contribuait à créer une ambiance « bon enfant » générale.  Vide-Grenier, concours de belote, concert de la fanfare de Bierné et surtout rencontres conviviales autours de la buvette ont également rythmé ce dernier week-end de juin.
La trentième foire de Bierné fut donc une réussite, probablement la plus belle, en attendant la

31ème… c’est ce qu’espèrent les bénévoles emmenés par Marc Auvray, Président de l’UBAC et Christian Pescheux, Président du Comité des fêtes.

  • La Foire-Exposition a 30 ans. Retrouvez  son histoire en cliquant ici
  • Une inauguration originale

Tous les Biernéens connaissent Jean-Luc Desneux, passionné de modélisme.  Jean-Luc a déjà reproduit l’église Saint-Pierre, la mairie et le lotissement du Closeau. Lors de la Foire de Bierné, il a levé, avec Marie-Noëlle Tribondeau, Maire de Bierné, le voile sur sa dernière création : une fidèle reproduction de l’école Sainte-Famille. L’inauguration s’est faite en toute simplicité mais en présence tout de même des élus du Sud Mayenne !

  • Reçus au permis piéton !

Ambiance d’examen ce mardi à la salle de la Mairie. Silencieux et concentrés, « surveillés de près » mais avec bienveillance par les gendarmes de Château-Gontier Géraldine Liotard et Florian Curillon  ,  vingt enfants des deux écoles de Bierné ont passé leur permis piéton : un QCM de 12 questions, pas toujours évidentes même pour un adulte.

L’opération de sensibilisation aux dangers de la route a été menée durant les sept dernières semaines dans le cadre des TAP par Céline Duval animatrice, et par Alain Durand, Conseiller municipal, référent pour la prévention routière et, lui même ancien gendarme. Au total vingt-cinq enfants des classes de CE1/CE2 ont assisté à des cours illustrés par des diapositives ou des films. Ils ont également effectué une sortie dans le bourg pour apprécier de visu les panneaux de circulation. Seul manquait l’apprentissage des feux tricolores, en effet il n’y en a pas d’installés à Bierné.

Au terme de l’examen, après avoir effectué la correction avec les enfants, les deux gendarmes ont remis, en présence de Pierrette  Rousselet, Adjointe aux affaires  scolaires, à chacun d’entre eux, le précieux sésame du piéton averti, . Tous ont obtenu la moyenne, avec une « mention très bien » pour Lucile Derouet-Viot (École Sainte-Famille) et Hanako Taupin (École Marcel Aymé).

  • Fête de l’école Sainte-Famille : plus haut, plus vite, plus fort

L’association des parents  de l’école Sainte-Famille avait invité les parents d’élèves et amis et convoqué le beau temps. Ils ont été servis : participants et soleil étaient présents ce dimanche pour la fête annuelle de l’école.  Repas en commun, roue de la fortune, tombola-enveloppe et jeux,   disposés dans la cour ont pu ainsi tourner à fond sous un encore trop timide soleil de juin.
A  l’heure du spectacle, chaque convive avait trouvé sa place dans la cour de l’école pour écouter Marie-Claude Lebrec, Directrice, annoncer le menu. Durant l’année scolaire, les enfants ont travaillé autour du thème de la musique et du sport. Mardi dernier avec l’appui du conservatoire de Château-Gontier  et l’Harmonie de Bierné, un premier volet « musical » a été mis en scène à la salle des fêtes. C’est donc sur le thème du sport que les écoliers de Sainte-famille ont préparé et présenté quatre jours plus tard leurs chorégraphies. Plus haut, plus vite et plus fort…Cathy en « Athéna » et Raphaël en « Pierre de Coubertin » ont donné le coup d’envoi d’un spectacle tout en énergie et en grâce.
Les 150 convives ont pu ainsi apprécier, avec tendresse,  les petits bouts de choux évoluant, avec les plus grands, sur le tapis bleu de l’école. Sous des musiques enjouées, envoyées à la sonorisation par le fidèle Pascal, les jeunes biernéens ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

  • Un spectacle de grande qualité avec l’école Sainte Famille

Le projet pédagogique de l’école Sainte-Famille a été  axé, durant toute l’année, sur le « chemin de la musique ». Dans ce cadre, les élèves sont allés  explorer la Galerie sonore (Angers), et ont reçu à de multiples reprises les professeurs et musiciens de l’harmonie de Bierné et du conservatoire de Château-Gontier. Ils ainsi pu découvrir les cuivres, mais aussi des instruments à cordes ; violon, alto, contrebasse…
Mardi dernier, tous étaient réunis à la salle des fêtes de Bierné pour un concert de qualité devant près de 200 parents.  L’harmonie de Bierné, une nouvelle fois mobilisée en ce mois de juin, l’Atelier musical du Conservatoire et ptit’s musikos de Château-Gontier emenés par Bernard Gélineau, Directeur et Christian Abbiad, professeur avaient répondu positivement à l’invitation de Marie-Claude Lebrec, Directrice de l’école Sainte-Famille . Après trois morceaux  d’introduction des écoliers biernéens, et un aperçu de musique actuelle, les jeunes musiciens ont revisité une oeuvre parfaitement adaptée à la situation : Pierre et le loup. Rappelons que ce conte musical créé par Serge Prokofiev avait pour objectif de IMG_3916familiariser les jeunes avec les principaux instruments d’un l’orchestre symphonique. Chaque personnage (animal ou humain) est interprété par un instrument à son image.
Les écoliers bienéens ont ainsi pu faire partager à leurs parents une année de découverte de la musique. Gageons également que des vocations de musiciens sont nées à travers ce travail de sensibilisation.

  • 70 cavaliers au concours du Centre équestre

L’association des Cavaliers du Plessis avait vu juste.  En inscrivant dans le calendrier de ses activités une journée de compétition, elle souhaitait à la fois organiser une rencontre amicale entre passionnés d’équitation et familles et préparer un futur concours inscrit au calendrier officiel.
L’essai est réussi. Ce dimanche, ce sont pas moins de 70 cavaliers qui se sont succédé  aux différents concours de saut d’obstacles.

Dés le matin les petits (4/9) ont montré, devant des parents admiratifs,  leur adresse d’abord lors du gymkana puis devant les obstacles de 30 – 50 cm. Ce fut ensuite aux « grands » de s’exprimer sur les obstacles de 60 -80 cm.

La journée s’est achevée en fin d’après-midi par un derby-cross. Dans le cadre verdoyant des écuries du Plessis, les cavaliers devaient réaliser un parcours de 971 m semé d’obstacle naturels ou mobiles, de plat et de butte. Tout l’art de cette dernière compétition réside dans la gestion des efforts du cheval et dans la capacité à trouver le bon rythme entre sensation du cross et précision du saut.

  • Portes ouvertes et soirée bretonne à l’école Marcel Aymé

Des portes ouvertes aux couleurs de l’Afrique et une soirée souvenir à celles de la Bretagne…. l’école Marcel Aymé a reçu les parents et exposé le travail d’une année.
Découverte de la galerie sonore d’Angers, initiation musicale avec Jérome Doittée, géographie, arts visuels, lecture de  contes et de proverbes africains, préparation avec les animatrices TAP de décors pour le spectacle… les écoliers ont visité l’Afrique sous ses coutures.
Vendredi dernier, ils présentaient à leurs parents leurs réalisations.
Partenaires durant toute l’année, les associations, les associations  Dégué Dégué Mali et Solibam avaient monté leurs stands. Grace à la vente de gâteaux, les élèves de l’école Marcel Aymé vont parrainer la scolarité de trois enfants maliens du village de Kologo.
Les portes ouvertes ont été  suivi d’une soirée Bretonne à la salle des fêtes de Bierné  au cours de laquelle parents et enfants ont visionner  la semaine de classe de mer au centre Ker Avel de Primel.

Pratique :
Les inscriptions pour l’année scolaire 2016-2017 (rentrée de septembre et de janvier) sont ouvertes. Contacter la Directrice de l’école,  Hélène François, au 02 43 70 53 16.
A retenir :
Spectacle de fin d’année : dimanche 12 juin à la salle des fêtes de Bierné

  • Portes ouverte de l’école Sainte-Famille : une année riche de découvertes

 A peine arrivé à l’école Sainte-Famille et Pierrot et Elona vous présentent l’après-midi qu’ils ont passé avec Fréderic Lepron, parti en octobre dernier pour traverser l’Afrique en trike (vélo couché). A écouter la passion qu’il mettent dans leur récit on a l’impression qu’il s’agit de leur propre voyage. C’était samedi dernier les portes ouvertes à l’école Sainte-Famille et l’occasion de redécouvrir, présenté avec bonheur par les enfants,  les projets menés tout au long de l’année par les enseignants.
« Nous avons plus particulièrement travaillé sur les thèmes des chemins de la musique et, en cette année de jeux olympiques ,sur celui du sport avec notamment de l’athlétisme » explique Marie-Claude Lebrec, Directrice, qui ajoute  « Les enfants ont également pu découvrir la médiathèque de Château-Gontier en plus des relations que nous avons déjà avec la bibliothèque de Bierné »
Coté musique, les rencontres ont été nombreuses. Les enfants ont plus particulièrement apprécié la visite très active de la galerie sonore à Angers. De nombreux intervenants ont été sollicités et des partenariats ont été tissés avec notamment le Conservatoire de Château-Gontier et l’Harmonie.
Ce travail d’une année se conclura le 14 juin à la salle des fêtes de Bierné avec à 20 h 15 un concert gratuit des enfants de l’école.
L’événement sera suivi de la traditionnelle kermesse de l’école le 19 juin à 12h00 (Repas 9 € adultes/5€ enfant) avec à 14h30 le spectacle annuel et toujours la fameuse pesée du cochon !

  • A la découverte des côtes bretonnes

C’est parti pour 40 élèves de l’école Marcel Aymé : direction la pointe de Primel dans le Finistère, sa grande plage de sable fin et son centre Ker Avel qui signifie « village des vents ».

A peine montés dans le car, les petits biernéens avaient déjà installé une bonne humeur presque palpable. Au programme de la semaine : Pêche à pied, kayak pour les plus grands, prame pour les plus jeunes, randonnée et surtout sensibilisation à la mer.
Sous le regard attentif de leurs trois enseignantes, Hélène, Clémence, Chrystelle et de M. Ramiro, papa accompagnateur, nos écoliers auront à classer les animaux et les coquillages.  Ils découvriront le rôle écologique de la laisse de mer et les méfaits de la pollution. Ils s’initieront enfin au Land art, c’est-à-dire à la création artistique utilisant les matériaux laissé par la nature (bois, terre, pierres, sable, eau, rocher, etc.).

Le retour est prévu pour vendredi à 20h00… avec en prime le 27 mai prochain, une exposition photos du voyage la salle des fêtes de Bierné. A cette occasion les parents d’élèves organisent  une soirée Bretonne avec bien entendu des galettes et du cidre.

Ce voyage scolaire est soutenu financièrement par les communes de Bierné, Saint-Michel et Saint Laurent des Mortiers. Il a reçu le trophée « vie locale » du Crédit Agricole et grâce aux ventes de chocolat de gâteau réalisées pendant l’année, le reste à charge pour les parents n’a pas dépassé les 90 €.

  • La partition de l’Harmonie pour 2016 est prête

Des comptes à l’équilibre, aucune défection,  une année riche en émotion marquée par le 70eme anniversaire de la fanfare… « le bilan de l’année écoulée » retrace la Présidente Marie Laure Darault « a été plus que satisfaisant ».
Réunie en Assemblée générale, l’Harmonie s’est donc penchée sur  son calendrier 2016.  Au printemps prochain, elle participera, le 1er mai aux célébrations de la fin de la seconde guerre mondiale à Saint-Laurent-des-Mortiers puis, une semaine plus tard à celles de Châteauneuf. Le 5 juin, avec la chorale de Bierné, elle offrira son concert annuel qui demeure toujours un événement d’une grande qualité dans le Sud Mayenne. A peine rangés dans leurs étuis, les instruments seront de nouveau sortis pour la fête de la Musique le 17 juin, puis pour la trentième foire de Bierné le 26 du même mois. Les musiciens partageront ensuite une journée détente au Live Cabaret de Château-Gontier le samedi 30 avril avant d’aller montrer leur cuivre étincelant le 15 août à Moranes.
Il faudra attendre l’automne avec les commémorations de la grande guerre à Saint-Michel-des-Feins puis à Bierné pour revoir les tenues d’apparat bleues dans les rues du village. L’année 2016 s’achèvera enfin avec les traditionnels fêtes de la Sainte-Barbe et le grand concert du dimanche 13 novembre en hommage à  Sainte Cécile, patronne des musiciens.

Marie- Claire Lemaire et Camille Blanchoin sont venus présenter le saxo alto et le saxo soprane aux enfants de l'école Sainte Famille
Marie- Claire Lemaire et Camille Blanchoin sont venus présenter le saxo alto et le saxo soprane aux enfants de l’école Sainte Famille

Parallèlement, les musiciens poursuivront l’action entreprise en 2015 auprès des enfants de l’école Sainte-Famille.  Marie-Laure Darault était allée à la rencontre des écoliers pour leur faire découvrir son instrument. « Les enfants avaient beaucoup apprécié et nous avions également beaucoup aimé accompagner leur chorale lors des fêtes de Noel. D’autres musiciens se sont déjà engagés pour poursuivre cette initiative » » explique la Présidente. Cette découverte sera peut-être à l’origine de vocation et viendra grossir le nombre d’élèves de  l’école de musique.
Conformément à ses statuts l’assemblée générale a procédé au renouvellement du tiers de son bureau. Annick Ferré et André Bizet ont été reconduits tandis que Eric Ferré fait son entrée en remplacement de Françoise Brunet.

  • Un tireur d’élite à Bierné !

A peine 13 ans et déjà un palmarès qui lui permet de poser fièrement au coté de Maxime Bonsergent et des 18 autres meilleurs sportifs du Pays de Château-Gontier. Alexis Bernier vient de recevoir la bourse des sportifs de haut niveau de la Communauté de Communes.

Alexis avec Léa, Antonin et Damien Beloin, Coach remplaçant

Biernéen depuis toujours Alexis évolue, depuis trois ans, au niveau national en carabine 10 m.  Tout a commencé il y a peine 4 ans, lorsqu’il découvre le tir de précision lors d’une journée « Faites du sport » à Château-Gontier. « Cela m’a plu tout de suite. J’ai réalisé deux essais au club de Château-Gontier et j’ai pris ma licence en catégorie poussin» explique Alexis. Après l’histoire s’enchaîne : entrainement les mercredi après-midi et les vendredi soir puis une qualification aux France à Montluçon, l’année suivante à Agen et en 2014 à Chauray dans les Deux-Sèvres.
Jamais rassasié, Alexis gagne la première place – catégorie benjamin – au championnat départemental 2015, une seconde place au Pays de la Loire et surtout une nouvelle qualification en individuel et en équipe pour les championnat de France à Chambéry. En juillet 2015, dans la préfecture savoyarde, il finit 18e sur 260 en individuel et surtout, et  5e sur 36 par équipe avec ses coéquipier de club Léa Despré-Hildevert (Poussin) et Antonin Leray (Minime).
Excellent élève, en classe de cinquième au collège Saint-Michel, Alexis possède le calme et la concentration nécessaire à son sport. Surtout il sait, malgré son jeune âge, analyser les bonnes pratiques et porte sur lui un regard sans complaisance qui lui permet de progresser et d’acquérir de solides bases techniques.
Désormais minime, il vient de remporter les interclubs et espère à nouveau ouvrir les portes du national. Pour cela il lui faudra d’abord se distinguer aux championnats départemental et régional qui se dérouleront à Château-Gontier (Salle du Haut-Anjou) le 24 avril puis le 21/22 mai prochain. Des rendez-vous qu’il attend avec sérénité tout comme son Président Jean Richard et sa coach Ghislaine Belanger.

Partagez !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Print this pageEmail this to someone