Une aventure collective et de beaux souvenirs à partager

Le terrain de football de Bierné ressemblait à un camping  ce vendredi 21 avril. Durant deux jours pas moins de 88 jeunes, âgés de 12 à 16 ans, issus de tout le Sud Mayenne s’étaient donnés rendez-vous pour participer au « Bivouac aventure » organisé par le service jeunesse de la Communauté de communes du Pays de Château-Gontier.
DSC_2678Outre ses animateurs, la commune de Bierné avait mis à disposition l’ensemble de ses équipements (salle des fêtes, salle des sports, terrain de football, espace des Brétignoles) pour que ce rassemblement soit une parfaite réussite. L’ensemble des commerçants de Bierné s’étaient également mobilisés pour fournir l’alimentation nécessaire à la débauche d’énergie de ces deux jours.
Répartis par équipes de 4 à 6 membres, les jeunes se sont affrontés à des jeux très sportifs (Laser-game, Strangle Ball, Mud Day ou encore au pilotage de Quad et de moto) ou des activités plus calmes (jeux de société, réalisation d’une fresque…). Ils ont surtout pu partager le plaisir de vivre une expérience collective marquée par une veillée très amicale.
Aussi malgré le froid piquant qui a transpercé les toiles des tentes, les sourires et la bonne humeur étaient de mise le vendredi matin à l’heure de la douche dans les vestiaires du BGFC.
A l’heure des récompenses, c’est l’équipe des « Pépitos » qui s’est vu attribuée la coupe des vainqueurs devant celle des « Touristes » et des « Tuchinois ». Fairplay toutes les autres équipes aux noms évocateurs ont applaudis le montage vidéo présenté aux parents et aux élus de la communauté de communes, Vincent Saulnier, Marie-Noëlle Tribondeau et Pascal Meunier. L’équipe qui représentait Bierné, les « Bouilla Chacas » a reçu, elle aussi, une coupe récompensant un état d’esprit très positif.
Pour tous ces jeunes, l’aventure a été belle et laissera le souvenir de deux jours particulièrement heureux. Pour les 16 animateurs qui ont proposé, encadré et animé  ce bivouac 2017, le bilan est à nouveau celui d’une belle réussite.

  • Conseil Municipal des Enfants

Lors du dernier conseil municipal de Bierné, les élus avaient décidé de laisser leurs homologues enfants proposer des noms l’appellation de la rue du futur lotissement de la butte.
Hier les représentants des deux écoles et leurs professeurs, Mme François et M. Vilmain, ont tenu leur premier séance pour l’année 2017. Ils ont pu ainsi exposer à Marie-Noëlle Tribondeau , Maire, et Pierrette Rousselet, Adjointe chargée des affaires scolaires et périscolaires, le résultat de leur recherche. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les jeunes Biernéens ne manquent pas d’idées. De la « rue des abeilles » à la « rue de l’oie » en passant par la « rue du bonheur » et même… « la rue François Hollande », pas moins de 24 propositions ont été effectuées. Elles seront transmises à un prochain conseil municipal qui aura alors à décider d’un choix délicat.

 Autre dossier du C.M.E., l’aménagement du chantier de randonnée. L’idée avait été émise par les enfants eux-mêmes d’indiquer sur des panonceaux les différents éléments naturels existant tout au long du chemin de randonnée. Cette première suggestion a été suivie par d’autres projets encore à l’étape de la réflexion. Transformer la balade du dimanche en parcours poétique avec la mise en place de panneaux en bois sur lesquels pourrait pyrogravés les superbes haïkus réalisés par les écoliers ou des vers célèbres des poètes étudiés en classe. L’idée est lancée. Elle doit faire maintenant son chemin avant l’été. Une animation sera également réfléchie avec les deux écoles dans le cadre des TAP pour une chasse au trésor.

Reste que le chemin de randonnée n’a pas encore fait l’objet d’une inauguration. C’est au travers d’une autre chasse qu’elle se fera. Le Conseil Municipal des Enfants a acté le projet d’une chasse aux œufs. Le comité des fêtes et les parents des deux écoles devraient être prochaine sollicités pour mettre en œuvre un dimanche familial et chocolaté. Il faudra d’abord décider de la date la plus propice : le week-end de Pâques se situe en pleine vacances scolaires et le mois de mai sera particulièrement « chargé » entre les ponts et les élections présidentielles.

  • Expositions  

En octobre dernier, la classe maternelle de l’école Marcel Aymé est sortie en promenade avec des membres du club des Aînés pour une découverte de la végétation automnale. A l’issue de cette balade, ils ont réalisés des tableaux avec leurs trésors. Ils exposent dans la salle de la mairie.

De même, les membres du Conseil Municipal Enfants de Bierné ont proposé de réunir les deux écoles pour une découverte du chemin de randonnée. Lors de cette balade, ils ont récupéré dans la nature des matériaux pour réaliser des œuvres de Land’Art. Les clichés réalisés ont été exposés lors du Forum Intergénérationnel.

Lors de cette dernière manifestation, les organisateurs avaient proposé un concours photos sur le thème « Il n’y a pas d’âge pour… ».  Certaines scènes immortalisées par les photographes amateurs du pays de Château-Gontier et de Bierné sont vraiment superbes et méritent le déplacement.

  • Pays de Château-GontierLe centre social du Pays de Château-Gontier ouvre des ateliers d’échanges de savoirs.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

 

 

 

 

 

 

 

  • Vœux 2017

Marie-Noëlle Tribondeau
Maire de Bierné

Et le Conseil Municipal de Bierné

Vous adressent tous leurs vœux
de bonheur et de réussite pour l’année 2017

La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent.
Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce ? La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.

  • Services communaux et familles

Face aux difficultés de gestion rencontrées par les animatrices du Centre d’accueil et de Loisirs de la Garderie municipale et de la cantine, la commune communique à l’attention des familles le règlement  intérieur de ces services.
Pour une bonne administration des effectifs et pour le bien être des enfants, il est indispensable que tous les engagements liant les familles aux services municipaux soient tenus, et plus particulièrement les délais d’inscription ainsi que les horaires d’ouverture et de fermeture des équipements.

Pour accéder au  règlement intérieur cliquez sur le boutons :

  • Une idée lumineuse !

Depuis longtemps, Bierné est engagée,  dans une démarche de développement durable. Les actions menées  sur le territoire de la commune s’effectuent dans le cadre d’un agenda 21 reconnu par le ministère et portent toujours le souci de répondre aux besoins du présent sans compromettre celui des générations futures.
Labellisée, « territoire à énergie positive », la commune s’est mobilisée dans la réduction des besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Les travaux d’isolation et l’installation d’une chaudière à granulés à  l’école Marcel Aymé  illustrent bien cette  volonté. Le « défi énergie » mené avec les écoliers en est une autre expression.
L’opération « Mes ampoules gratuites » lancée par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la Mer en collaboration avec EDF vise à accélérer l’introduction des ampoules LED dans tous les foyers. Elle est menée sur le plan local par la mairie avec le soutien du GAL Sud Mayenne.
Le 11 janvier prochain, les personnes retraitées résidant sur le territoire  pourront se voir remettre un duo d’ampoules LED contre la restitution de vieilles ampoules. Celles-ci seront ensuite recyclées via une filière spécialisée. En accompagnement de cette distribution, les personnes bénéficieront d’une sensibilisation aux économies d’énergie.
Rappelons qu’une ampoule LED a une durée de vie de 15.000 heures et ne consomme que 20% de l’énergie nécessaire à une ampoule classique. Chaque ampoule distribuée revient à économiser 40 kWh par an et environ 6€ sur sa facture d’électricité.

  • Une journée au forum social !

Près de 300 personnes ont profité de ce samedi 26 novembre pour découvrir le second forum social organisé par le Centre social du pays de Château-Gontier.
Jeux pour tous, animations, repas en commun et pour finir un spectacle d’improvisation théâtrale avec le public… Anne-Pascale David (Centre social) , Sophie Gautier (CIAS) et les associations partenaires peuvent se féliciter d’une manifestation parfaitement organisée.

Petit tour d’horizon en images de cette journée.

10 h armée d’économes affûtés, l’équipe menée par Julie Vandard attaque  en musique, les seaux de  légumes « moches »  qui étaient destinés à la poubelle. L’objectif est de sensibiliser à la lutte contre le gaspillage. Les denrées proviennent de la cantine,  du Vivéco et de différents partenaires .  A midi la soupe sera bonne… elle aura le goût des rires et des échanges réalisés par ce travail d’épluchage en commun. C’est cela une disco-soupe !

10 h 30 Jeunes et anciens commencent à jouer. Toute la journée, jeux de société et jeux en bois disposés dans la salle par la ludothèque Toutajeux, l’espace jeunes de Château-Gontier et la résidence les Ombrelles –  vont trouver leur public.

Au même moment dans la salle du foyer, Christiane, bénévole à la bibliothèque de Bierné, débute son marathon du conte. Autour du tapis-décor, les enfants et parents ont pris place pour écouter de belles histoires.

11 h 00 Bernard Auguié (Association des Amis de l’art) a dressé le support de sa fresque collective. Le peintre a dessiné sur un triptyque, une vigne et un village. S’agit-il de Bierné, qui posséda jadis quelques arpents de vignes ?  Cette vigne qui s’étale et se développe sur la toile symbolise la vie. « A tout âge, il nous arrive de belles choses » explique Bernard, et  chacun est invité à y ajouter une feuille ou un raisin.
Au fond dans la salle , c’est tricoti tricota ! Dominique, Régine et Annick animent le stand Lain’âge. Tricot et crochet n’ont plus de secret pour elles. Et tandis que  les aiguilles s’agitent, les langues se délient. On papote, on rigole et il n’y a pas d’âge pour tricoter dit, à juste titre, Régine.
Cela tombe bien, « Il n’y a pas d’âge pour… » c’est justement le thème du concours photos organisé pour l’événement.  Certains visages sont connus à Bierné, d’autres pas… mais l’ensemble des clichés sont de qualité et respectent parfaitement le thème. Le vote sera difficile !

La soupe n’est pas encore prête. Au bar (sans alcool), Enzo, Lucile, Jules et Léonie assurent le service avec sérieux.

Tandis que du fond de la salle,  l’espace photobooth ne désemplit pas. La photo « fun » est à la mode. Les déguisements et les accessoires préparés par le centre de loisirs provoquent de bonnes crises de rires.

Sur une grille à proximité les œuvres en Land Art réalisées par les enfants des écoles de Bierné. Et il y a vraiment des compositions intéressantes !

12 h30… C’est l’heure de la soupe et de la tartiflette préparée par le Mik Cely. Entre deux séances au photomaton, Céline assure le service !

20161126_120703 20161126_145449L’ESAT et le CPA  animent un atelier bouturage et décoration. A quoi peut ont vérifier le bon fonctionnement d’une association ?

Professionnels, moniteurs, éducateurs et formateurs qui encadrent tous les jours les usagers de ces établissements sont passés en nombre visiter le Forum et soutenir leurs participants.  Le stand n’a pas désempli de la journée !

14 h 00,  salle du foyer, Mélanie Péron, fondatrice de l’entreprise sociale «L’effet Papillon » donne à tester l’expérience de réalité virtuelle Bliss. L’équipement est léger ; un casque,  un portable d’une marque coréenne  très connue, et une application développée par l’entreprise lavalloise Enozone.  Le visiteur est plongé dans une douceur virtuelle.  Derrière l’étonnement et l’amusement du jour, cette innovation poursuit un objectif tout à fait sérieux : soulager la douleur des patients, notamment en cancérologie, et compléter ou remplacer des traitements médicaments. Des tests ont déjà été effectué lors de ponctions de  moelle osseuse. Cinq études sont  lancées à Angers, Bordeaux, Dijon, Le Mans et Strasbourg auprès de patients subissant une biopsie ostéomédullaire, avec pour objectif une réduction de 25% du sentiment de douleur sur les échelles d’auto-évaluation.

14h30, Jéremy Grente et Damien Siclet  achèvent  d’installer leurs ordinateurs. Les deux amis ont créé une « Zone House » à Bierné.  Logiquement les jeunes présents au Forum affluent dans le petit local mis à disposition par la commune. Ici on va tester les derniers jeux vidéo et partager sa passion.  Sur  l’écran,  la dernière version de Call of Duty, le jeux le plus vendu au monde  (240 millions d’exemplaires) après Super Mario et Pokémon.

14h45 Mais pas le temps de faire la queue et de tester le jeux, retour à la salle des fêtes. Bruno Hérissé, Vice-Président de la communauté de communes et Marie-Noëlle Tribondeau, Vice-Présidente  et également Maire de Bierné prononcent un discours bref de bienvenue aux visiteurs et de remerciements aux associations.

Dans la salle, malgré le bruit, Vanessa Dupont anime  le « jeu de l’entraide ». A l’aide de 31 cartes de situations, elle amène le participant  à s’interroger clairement sur ses interrogations prioritaires. Le « jeu » emprunte à Socrate, sa maïeutique  et apporte à celui qui s’interroge des perspectives de compréhension sur ses ressentis.

17h.  Olivier  Hedin, qui avoue être plus bavard encore que sa mère et sa grand-mère réunies, installe micro et batterie. Avec Manu Grimault et Vincent Russ, ils forment la compagnie Oh ! Ils ont la lourde charge de clore ce samedi et n’ont même pas peur !

Trois spectateurs notent quelques phrases sur des ardoises à craies : un début, un événement, une fin…. et tout cela forme une histoire improvisée à laquelle participe le public.
18 H 30… le Forum s’achève. Ce fut une belle journée !

  • Le cimetière, objet de tous les soins.

En cette veille de Toussaint, nombreux sont ceux qui déplorent l’état d’abandon de certaines tombes alors même qu’ils s’efforcent de donner un environnement digne à leurs défunts. La législation permet au Maire d’une commune de procéder à la reprise des concessions funéraires non entretenues, mais les conditions pour que celle-ci s’opère sont drastiques. Trois critères doivent être  respectés :  les concessions doivent avoir plus de 30 ans, la dernière inhumation  doit dater de plus de 10 ans et l’état d’abandon doit être constaté.
Le recensement a été effectué au cimetière de Bierné et pas moins de 28 concessions ont donné matière à un procès-verbal de constat d’abandon. Ce constat a été notifié aux représentants des familles, lorsque ceux-ci étaient connus, et/ou  affiché sur les grilles du cimetière.  Comme le prévoit la loi, un délai d’attente de trois ans a été ensuite observé avant l’établissement d’un second procès verbal que notifie à nouveau le premier magistrat de la commune aux familles. Un mois après, jeudi dernier, Marie-Noëlle Tribondeau a donc saisi le conseil municipal pour décider de la reprise des 28 concessions en cause. Celui-ci a répondu favorablement à l’unanimité. Ce long processus s’achèvera prochainement  par l’exhumation des concessions, le transfert des restes – le cas échéant – dans l’ossuaire communale, puis par le réaménagement et la réoccupation de l’espace.

Depuis trois ans le cimetière de Bierné a fait l’objet de nombreux aménagements.

En 2015, un jardin du souvenir a été créé répondant ainsi aux besoins des Biernéens.

L’information aux familles a été revue avec l’affichage du règlement et la mise à jour du plan.

.

.

Les Biernéens redécouvriront ainsi que le calvaire fut érigé en 1758 à l’occasion d’une mission et qu’à cette occasion chaque famille de la paroisse apporta sa pierre pour en constituer le socle.

Enfin l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires a entraîné une redistribution du travail au sein des agents communaux et c’est Jean-Claude Desneux qui a en charge l’entretien du cimetière. Les Biernéens pourront également, le 1er novembre, – grâce au travail de Jean-Claude qui a bouché les trous, réparé et ajouté une marche – se recueillir dans la petite chapelle  où sont inhumés les prêtres, anciens curés de Bierné.

  • Des citrouilles comme s’il en pleuvait !

    Les Biernéens ont eu la surprise de découvrir, la semaine dernière, nichés dans les parterres de la commune, des citrouilles et des cageots. Ce n’était pas la fête d’Halloween avec un peu d’avance, mais juste le travail de décoration réalisé par les enfants des écoles et Marie-Noëlle Boulay dans le cadre des Ateliers TAP. Et visiblement ils se sont bien amusés.

  • Les parents d’élèves ont fait leur rentrée

Un mois et demi après leurs enfants, c’était au tour des parents de s’asseoir sur les petites chaises des deux écoles, publique et privée, de Bierné. Tartiflette, marché de Noël, spectacle de fin d’année…les projets ne manquent pas pour les deux associations.
Première à débuter, jeudi dernier,  ce traditionnel exercice, l’association des parents d’élèves de l’école Marcel Aymé a présenté son bilan tant financier qu’en terme d’activité de l’année puis a levé le voile sur les animations prévues pour 2016/2017.  La présidente, Mélanie Taupin, a annoncé l’organisation avec l’UBAC du Marché de Noël, le 10 décembre prochain.  Cette manifestation devrait mobiliser les biernéens, d’autant plus que des animations surprises sont en cours de préparation. Trois jours après, le mardi 13 décembre à 20 heures, les enfants de Marcel Aymé se retrouveront avec leurs enseignants pour un spectacle de chants de Noël à la salle des fêtes. Une boite aux lettres sera installée permettant ainsi aux plus petits et aux plus sages d’adresser leur liste de cadeaux au Père Noël.
Tous au long de l’année, l’association va multiplier les actions permettant de récolter des fonds pour soutenir les projets des enseignants : vente de brioche, de gâteaux-bijoux…  Grace aux fonds récoltés, l’APE a pu financer une initiation aux échec, un bac à sable et de nombreuses sorties. Le samedi 17 juin 2017 sera enfin le jour de la fête de fin d’année. Le spectacle, qui reçoit habituellement un accueil très enthousiaste des familles, sera suivi cette année d’une soirée dansante.  Au terme de la réunion, les parents ont élu le nouveau bureau : Mélanie Taupin( Présidente), Aurélie Dezitter (Trésorière), Bénédicte Bellet (Vice-présidente), Vanessa Ravalais (Secrétaire) et Marion Boivin (Secrétaire-Adjointe).

Ambiance tout aussi conviviale lors des assemblées générales de l’OGEC et de l’APEL de l’école Sainte-Famille. Les deux présidentes, Séverine Leroy, et Céline Ritouet  ont présenté un bilan de l’année très satisfaisant. L’augmentation du nombre d’enfants scolarisés, une aide parlementaire et les différentes manifestations ont permis de dégager des excédents financiers bienvenus pour changer la chaudière de l’école et l’installation d’un bac à sable.
Les moyens récoltés par la vente de différents produits (brioches, jus de pomme) viendront contribuer au projet de l’école. Le fils conducteur de l’année est le thème « Contes et Légendes » avec en point d’orgue, le samedi 13 mai 2017, à la salle du Haut Anjou de 20161018_105108Château-Gontier, un concert de Gospel réunissant près de 400 élèves des écoles catholiques du réseau Chrysalide.  D’autres sorties sont prévues à la piscine, à la médiathèque ainsi qu’au cinéma. En attendant, les parents préparent la traditionnelle soirée Tartiflette. Celle-ci se déroulera le 5 novembre prochain à la salle des fêtes de Bierné. Ils seront également présents au marché de Noël et organiseront un spectacle de Noël le 16 décembre également à la salle des fêtes. La kermesse viendra clôturer l’année scolaire  le 18 juin 2017. Les deux associations, APEL et OGEC  ont procédé aux élections le mardi 18 octobre. Les nouveaux responsables seront connus prochainement.

  • La Youth culture s’installe à Bierné

Les aficionados des jeux vidéo connaissent déjà bien «  Zone Actu » le site qu’il a monté  avec son compère Damien Siclet.  Quarante-cinq rédacteurs bénévoles qui alimentent quotidiennement le site de news, 250 000 vues mensuelles, et signe qui ne trompe pas l’intérêt grandissant de partenaires privés ; en quelques mois, Jéremy Grente, qui n’a pourtant que 17 ans,  a su développer son projet avec succès.  Ce qui le passionne, c’est la « Youth Culture », entendez par là tous ce qui touchent aux centres d’intérêts des 18-25 ans. Son site présente un monde connecté, essentiellement lié à l’univers des jeux, mais aborde aussi le cinéma, le sports. A la fin du mois, il participera au salon du jeu vidéo « Paris Games Week».
Jéremy n’est pas un novice dans cet univers. A 15 ans, il créé une première association, et comme il n’a pas l’âge légal,  utilise le dispositif junior Association. Il trouve ainsi des partenaires financiers, recrute des joueurs en ligne reconnus et gère une  équipe eSport susceptible de s’engager dans les compétitions professionnelles.
Autodidacte, il étudie en ligne, les notions de marketing, le droit, l’influence des réseaux sociaux et pratique le benchmarking en analysant et en s’inspirant les modes d’organisation d’autres organisations. Fin 2015, il lance le projet Z, dont le site  Zone Actu est l’expression. Son objectif est de développer, les médias aujourd’hui encore balbutiants, autour de la Youth Culture.
Il ouvre maintenant à Bierné – où il réside – une « Zone House ». Pour cela il rencontre en juillet dernier, Marie-Noël Tribondeau et lui explique son idée. Le jeune homme maîtrise son sujet et apporte un projet rare, susceptible d’intéresser une tranche d’âge à laquelle est souvent difficile d’apporter des réponses à leurs besoins.  La « Zone House » sera un espace connecté sur la Youth culture. Installé dans un local mis à disposition par la commune, il disposera d’un matériel prêté par des sociétés partenaires désireuse de faire tester des jeux vidéo, et de donner leur avis.
Avec son « associé » les deux créateurs rafraîchissent rapidement la petite salle qui jouxte le foyer des jeunes et qui abritait autrefois les services de l’ADMR. Ils créent une association, contacte un fournisseur d’accès internet qui s’engage à fournir une connexion débridée de 70 méga et se lancent dans la recherche d’autres partenaires. « Le choix de Bierné  n’est pas un concours de circonstances » explique Jérémy Grente « la commune se situe à proximité de plusieurs villes importantes et de nombreux joueurs de toute la France, nous ont déjà indiqué sur Zone Actu, qu’ils étaient prêts à se déplacer. Ils pourront se retrouver, échanger,  découvrir et tester de nouveaux jeux ».

  • Et si vous ne laissiez plus le froid entrer chez vous ?

Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement que vous habitez. Des travaux de rénovation thermique sont nécessaires pour améliorer votre confort et vous chauffer à un coût raisonnable.

L’ Anah peut financer vos travaux s’ils permettent de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25 %.

Le 3 mars 2016 le gouvernement a décidé d’amplifier le programme « Habiter Mieux » pour améliorer significativement le chantier de la rénovation énergétique du parc privé soutenu par l’Anah et l’Etat. L’objectif annuel passe de 50 000 à 70 000 logements au niveau national.

anah-depliant-1_page_1Les plafonds de ressources des propriétaires occupants éligibles sont revalorisés ainsi que le montant des subventions allouées par l’Anah.
En élargissant la cible vers les ménages aux ressources modestes, ce sont près de 58 % des propriétaires occupants qui sont éligibles aux aides de l’Anah. Ces aides sont compatibles avec le prêt travaux à 0 %. Le reste à charge par le propriétaire est éligible au crédit d’impôt. Le budget de l’Anah en Mayenne a été abondé au 2ème trimestre 2016.
À ce jour, 50 % des crédits ont été engagés. La capacité actuelle de financement disponible permet de pouvoir encore rénover près de 350 logements. Ce dispositif est également un soutien à l’économie locale puisque les travaux sont réalisés par des locaux dans 95 % des cas.

  • Les associations de bierné font leur rentrée.

C’est maintenant une tradition. A chaque rentrée, Bierné organise un forum de ses associations. Malgré sa petite taille (687 habitants), la commune présente un nombre important d’associations. C’était donc , dimanche 4 septembre, l’occasion pour les  nouveaux arrivants de découvrir la richesse du monde associatif du village et pour ceux qui pratiquent déjà des activités de se réinscrire ou de se retrouver.

       Petit tour d’horizon 

Avec 180 licenciés – il est vrai sur deux communes – le BGFC est probablement l’association la plus importante de Bierné. Les bénévoles managent trois équipes en seniors (D2, D4 et D5) une équipe féminine en senior (Interdistrict à 8), trois équipes de jeunes associées avec le FC Château-Gontier dans le cadre du Groupement du Haut Anjou en DH U17, en  1er et 2ème division des U15, ainsi que deux équipes en D2 et D3 pou les U13.  A ceci s’ajoute l’école de football pour les jeunes âgés de 7 à 11 ans.
En ce début d’année, après une lourde défaite conte Cossé en coupe de France, l’équipe première s’est reprise et a remporté son match 5 à 1 contre Montigné le Brillant en coupe du Maine. Le Président du club, Thierry Ritouet, et son entraineur Cyrille Pichot ont fixé pour objectif à l’équipe fanion de jouer le haut du tableau et visent, le cas échéant, une remonté en première division.
Pour tous renseignements et inscriptions Clara Pichot au 02 43 12 20 17 ou sur le site internet du club (en cliquant ici).

L’étoile sportive de Bierné a elle-aussi repris le chemin du championnat pour ses seniors filles en D3 (en groupement avec Daon). Club formateur, l’association gère 8 équipes de jeunes allant des mini-poussin aux cadettes. Au total, ce sont environ 40 jeunes biernéens qui partagent la même passion du panier. La nouveauté pour 2016 tient dans la création d’une section Senior loisir mixte qui permet aux amateurs du parquet de pouvoir concilier vie professionnelle, familiale et passion sportive sans les contraintes d’un championnat. Le mardi 13 septembre entre 17 et 18h, l’étoile sportive organise une séance d’initiation à la salle des sports de Bierné. Toute l’équipe du Président Florian Gros est déjà mobilisée pour accueillir de nouveaux licenciés.

Avec une cinquantaine de danseuses, l’association Familles Rurales sait déjà que le gala de danse qu’elle organisera le 23 juillet prochain  sera un succès. Quatre cours de Modern’jazz sont mis en place chaque jeudi entre 17h15 et 20h pour les enfants allant de 4 ans à 13 ans et plus. Ils permettent à chacun de dégager son énergie et potentiel artistique sous la houlette de leur professeur Louise Roland.
Inscriptions et contacts auprès de Valérie Bitbol au 09 80 97 17 97.

Soixante dix licenciés, une association qui organise des événements réguliers, le Centre équestre du Plessis attire chaque année de plus en plus d’adeptes de tous âges.  Le 18 septembre, il ouvrira ses portes de 13h30 à 17h et dès le 2 octobre organisera un concours C.S.O. et Equifun.
Renseignement et inscription se font au 06 23 85 86 01 et sur le site du Centre équestre  en cliquant ici

Moins « remuants » mais tout aussi efficaces, les 12 bénévoles de la bibliothèques accueillent les enfants et les adultes de Bierné. Cette année encore, ils interviendront dans le cadre des TAP auprès de petits groupes d’enfants, et proposeront des séances « l’heure du conte » qui donnent aux plus petits l’envie de lire.

Grace à une santé de rhinocéros, Christian Pescheux conserve une belle énergie. Il en faut pour présider le comité des fêtes qui organise chaque année avec l’UBAC présidée par Marc Auvray , la grande foire-exposition de Bierné et ses fameuses « moules frites ».
Le 19 novembre prochain, le Comité des fêtes  sera à nouveau à pied d’œuvre pour son pot au feu annuel. Des cartes de réservation seront prochainement en vente auprès des bénévoles et des commerçants de Bierné.

Avec une grosse soixantaine d’adhérents présidés par Remy Réauté, Génération Mouvements est une association qui se porte bien. Son programme est établi depuis belle lurette. Il débutera par un grand concours de belote les 17 et 18 septembre prochain à la salle des fête de Bierné, puis le 8 octobre, 20h30, avec un concert de Valérie Haltebourg dont le répertoire reprend un siècle de chansons populaires. Coté activités, l’association propose toujours ses après-midi de belote, ses repas et anniversaires, ses tournois interne de pétanque ainsi que ses séances de gymnastique volontaire.
Renseignement auprès de Rémy Réauté  au 02 43 70 58 13

Sacrément utile notamment en milieu rural, l’ADMR emploi aujourd’hui 21 salariés pour des travaux d’aide à domicile après des personnes âgées mais aussi de garde d’enfants. L’association présidée par Jean-Marc Tribondeau regroupe également 19 bénévoles qui ont en charge les relations avec les familles utilisatrices.

Avec 43 sorties à ce jour , les 14 pompiers de Bierné ont presque atteint leur record d’interventions et prouvent chaque semaine qu’ils sont indispensables. La semaine dernière, trois d’entre eux étaient mobilisés toute la nuit pour soutenir leur collègue de Grez-en-Bouère dans la lutte contre un incendie. Bénévoles et présents à chacune des manifestations de la commune, ils avaient amené pour ce forum un parcours d’entrainement destiné aux jeunes.

Avec toutes ces associations auxquelles il faudrait ajouter l’harmonie de Bierné et celles des parents d’élèves de la commune, chacun peut trouver une activité de son choix et plus encore s’engager dans un bénévolat utile et souvent convivial.

  • Une belle ambiance au pique-nique communal

    Une petite pluie en début de matinée qui a dissuadé quelques participants, puis un beau soleil parfois agrémenté d’un petit vent rafraîchissant, le temps était parfait pour le pique-nique communal organisé pour la troisième année consécutive à Bierné. Aussi paniers repas concoctés et apportés par chacun, apéritif commun et bonne humeur étaient de sortie pour la soixantaine de Biernéens désireux de partager ensemble ce premier dimanche de septembre… et, ce fut une belle ambiance.
    En effet au plaisir de se retrouver, les organisateurs avaient sollicité l’accordéon d’André Manceau et la participation désintéressée de l’excellent groupe de Rockabilly et d’Hillbilly boogie, The Barn Cats. Bertrand à la basse, Franck à la guitare et au banjo et Jolio à la guitare et au chant ont enchanté les convives.

 

  • La communauté de communes du Pays de Chateau Gontier publie son rapport d’activité 2015

    Ce rapport d’activité détaille la gouvernance, les compétences et les actions de la Communauté de communes du Pays de Château-Gontier au cours de l’année 2015. Economie, culture, sport, jeunesse, agriculture, solidarités… sont ainsi développés et accompagnés du rapport financier. Cliquez sur le logo du pays de Château-Gontier pour accéder au document.

  • Première inauguration, à Bierné pour le nouveau Préfet de la Mayenne

Pour sa première sortie en tant que Préfet de la Mayenne, Frédéric Veaux, a choisi Bierné et l’inauguration des travaux réalisés entre 2013 et 2016,  à savoir la rénovation de l’école communale et la réfection du réseau d’assainissement et des routes. Une première donc, qui avait réuni autour de Marie-Noëlle Tribondeau, Maire de Bierné, Guillaume Chevrollier, député de la 2ème circonscription de la Mayenne, Olivier Richefou, Président du Conseil Départemental, Philippe Henry, Président de la Communauté de Communes, Vincent Saulnier, Président du  Groupe d’action locale Sud-Mayenne, Valérie Hayer, Conseillère Départementale, de très nombreux maires et élus du canton ainsi que les représentants de la gendarmerie et des pompiers.

Des réalisations tournées vers l’avenir

Les réalisations sont déjà connues et appréciées des Biernéens. La plus importante – la réfection du réseau d’assainissement et la rénovation complète depuis la rue Jean Bourré jusqu’à la sortie de Bierné en direction de Grez-en-Bouère – a duré trois ans.  Une année de réflexions et d’études, deux ans de travaux … et au final un aménagement qui offre un cadre de vie renouvelé, plus sécurisé et davantage en adéquation avec le dynamisme du village.  La seconde concerne l’école publique Marcel Aymé et ses trois vieilles chaudières à gaz, véritables gouffres financiers pour les impôts des Biernéens. Trois ans après l’audit alarmiste réalisé par le Conseil en énergie (GAL Sud-Mayenne), l’installation d’une  chaudière à granulés a déjà permis une économie d’énergie de 53 %  sur l’année 2015. Elle a été accompagnée de travaux d’isolation, de menuiseries indispensables et profitables sur le plan esthétique. En outre, ce chantier a été l’occasion d’installer une rampe d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et de sensibiliser les écoliers aux questions environnementales.
« Démarche attentive à l’environnement, à l’accessibilité et la sécurité routière  » a souligné le nouveau Préfet de la Mayenne ; « Actions tournées vers l’avenir, le développement durable et inscrite dans le cadre d’un agenda 21 labellisé. Volonté de conserver une école de proximité et de dynamiser le centre bourg » a mis en exergue le Président du Conseil Départemental… Tous les intervenants ont félicité les élus de Bierné pour le travail réalisé. « Bierné est un exemple, un centre de polarité sur le territoire du pays » a également déclaré  le Président de la communauté de commune de Château-Gontier.

Audace et persévérance pour le montage financier.

La recherche des financements est la partie immergée du travail des élus. Seule, une commune comme Bierné n’aurait pas les moyens de ses ambitions. Il faut donc solliciter les institutions partenaires et rechercher à travers les différentes compétences comment ce soutien financier peut être déployé. Cette étape est constituée de dossiers techniques et pointus, de contacts et de relations qui nécessitent une grande persévérance. « En tant qu’élu local, je mesure le travail effectué  et le temps passé » a souligné Philippe Henry.

« Dans un contexte d’investissement public en berne et dans une ambiance générale plutôt favorable à l’immobilisme et pendant une année électorale, il fallait oser » explique Marie-Noëlle Tribondeau qui ajoute « Nous sommes aujourd’hui satisfaits d’avoir osé…nous aurions plus de difficultés à obtenir ce même niveau de financement ».

Et en effet, ainsi que l’ont fait ressortir les différentes personnalités, le montage financier des deux projets est remarquable, mobilisant l’ensemble des partenaires institutionnels (Europe, Région, Département, Communauté de Communes, Agence de l’eau) et laissant un reste à charge de 27 %  (pour la réfection du réseau d’assainissement et l’aménagement des rues) et de 30 % pour les travaux concernant l’école.
« Ensemble, dans une période tendue et morose pour les entreprises, nous avons contribué, par ces travaux, à la préservation de l’emploi local non seulement dans les entreprises partenaires mais aussi près de notre commerce local. C’est une grande satisfaction. » a conclu le Maire de Bierné qui précise « Même si nous avons bien été accompagnés, le budget communal a fortement été impacté par ces travaux. Nous l’assumons. Nous sommes donc maintenant dans une phase de sobriété en matière d’investissement. »

  • La rénovation  de la salle des fêtes : premier pas d’un projet de longue haleine

La salle des fêtes bien remplie lors du spectacle de l'ESB -Basket
La salle des fêtes bien remplie lors du spectacle de l’ESB -Basket

Unique grande salle de la commune, la salle des fêtes de Bierné est probablement l’un des équipements auquel les Biernéens sont le plus attachés. Non pas qu’elle soit d’une grande beauté, mais bien davantage par son histoire – elle fut bâtie par les bénévoles de la fanfare – et parce qu’elle accueille depuis plus d’un demi-siècle les amitiés et les activités associatives de chacun. Aujourd’hui encore elle abrite trois soirs par semaine la danse et les événements publics de la commune.
Mais – et cela était ressorti dans le cadre de l’enquête menée pour la mise en œuvre de l’agenda 21 – la salle des fêtes est devenue vétuste. Son isolation déficiente, sa toiture, son parquet, son chauffage, son éclairage et plus important encore son accessibilité  doivent faire l’objet d’une profonde rénovation.  Enfin l’absence de cuisine pénalise une utilisation plus importante et sa location pour les événements privés.
Le 23 mars dernier, Arnaud Dubreil et Maude Laurent, animateurs de Synergie, ont accompagné les élus de Bierné pour une première visite des lieux. Il est d’ores et déjà établi qu’il est préférable financièrement, tant au niveau des dépenses qu’à celui des subventions susceptibles d’être allouées,  de rénover l’existant plutôt que d’envisager la construction d’un bâtiment neuf. Les sommes vont du simple au triple !

Les membres du Conseil Municipal redécouvrent les plans imaginés il y a plus de 60 ans.
Les membres du Conseil Municipal redécouvrent les plans imaginés il y a plus de 60 ans.

La bonne réussite du projet dépend d’une définition claire du cahier des charges. Salle des fêtes, salle pour les aînés, cantine scolaire , salle d’activité pour l’accueil de loisirs,

Visite sur le terrain
Visite sur le terrain

salle pour la pratique de la danse… la multitude des usages déjà recensés va nécessiter une réflexion et une grande concertation avec les acteurs de la commune .
Dans les semaines à venir, les élus de Bierné vont donc devoir s’atteler à définir ce cahier des charges. Ils iront ensuite s’éclairer des expériences identiques menées dans d’autres communes comme à Pommerieux.

  • Découvrez le chemin de randonnée de Bierné

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Entièrement réalisé par des bénévoles, l’aménagement des deux chemins de randonnée de Bierné est en cours d’achèvement. Avec celui de la Mouzière, la boucle de Bierné représente une balade de 5.5 km.
20160331_160252Dans quelques semaines, le balisage sera effectué par l’association Mil’Pat, présidée par Michel Rolet, qui procédera également à l’inscription du chemin au plan départemental des itinéraires de randonnée pédestres. Mais d’ici là, les Biernéens peuvent d’ores et déjà  découvrir le petit pont qui enjambe le Béron et qui était resté caché par les ronces depuis très longtemps.

 

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Site officiel de la commune de Bierné en Mayenne (53)